OFILDUTEMPS

OFILDUTEMPS

les demi-ceints 16ème siècle

Une capsulae

Au haut moyen âge, il existe trois largeurs de ceinture, dont une, "le demi-ceint" qui correspond à la dimension moyenne.

Le demi-ceint désigne alors une ceinture lâche terminée par deux pièces métalliques, l'une munie d'une agrafe qui est plus particulièrement appelée mordant et l'autre pourvue d'une chainette terminée par un pendant. La chainette permet l'élargissement du demi-ceint en déplaçant l'agrafe.

" Les motifs métalliques qui terminent la ceinture portent toujours les noms de boucles et de mordant, ce  dernier, plus justifié ici, est généralement réservé à l'agrafe ; toutefois, on disait aussi les deux boucles ou les deux mordants. Quant au joyau qui se balance, vers la hauteur des genoux, au bout de la chainette pendante, on l'appelle pomme de ceinture. Cette pomme a quelquefois des dimensions assez grandes ; en ce cas elle est ouvrante et peut contenir des images de piété...très souvent elle renfermait des pâtes parfumées "






24/02/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi